Un aperçu de la vie des enfants des rues

Au Honduras, au Togo, en Thaïlande et dans bien d’autres pays, ils sont par dizaines, aux carrefours et feux rouges des villes, tendant leur boîte de conserve pour réclamer un peu d’argent ou de nourriture. Les pieds nus sur l’asphalte brûlant, au milieu des gaz d’échappement et des dangers du trafic. La nuit, ils se réfugient le long des murs des maisons ou dans les gares routières pour dormir quelques heures.

Le terme « enfants des rues » désigne habituellement des enfants qui vivent et travaillent dans les rues, sur les places publiques comme par exemple les marchés. Beaucoup de ces précieux enfants se retrouvent dans cette situation à cause de la pauvreté, de la guerre, d’abus ou autres problèmes familiaux. Selon l’UNICEF, dans le monde, ils sont plus de 100 millions d’enfants à vivre dans les rues. Cependant, leur nombre exact est impossible à déterminer.

La plupart du temps, ces enfants bénéficient peu ou pas du tout de la surveillance d’un adulte et, dans cette situation désespérée, beaucoup d’entre eux sont contraints de mendier ou voler pour survivre.
Les enfants vivant dans la rue ne peuvent pas recevoir d’éducation ou de soins de santé appropriés. Ils sont incroyablement vulnérables et il est très difficile de les protéger, ce qui fait d’eux une cible facile pour l’exploitation.

graphique article enfants des rues2

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il y a trois types d’enfants des rues :

  • Les enfants « des rues » – Ces enfants ont été abandonnés par leur famille ou sont orphelins, tous les membres de leur famille étant décédés. Ils sont entièrement responsables de leur propre survie. Ils doivent trouver un toit ou de la nourriture, qu’importe la manière d’y parvenir.
  • Les enfants « dans la rue » – Ces enfants ont encore de la famille et ont des contacts réguliers avec elle. Beaucoup d’entre eux passent leurs journées dans la rue afin de pouvoir échapper aux abus ou parce que leur maison est surpeuplée. Dans certains cas, un enfant « dans la rue » a la responsabilité d’apporter un revenu supplémentaire pour la famille.
  • Les enfants d’« une famille de la rue » – Ces enfants vivent dans la rue avec leurs familles. En général, ces dernières ont été confrontées à une tragédie, des privations dues à la guerre, une catastrophe naturelle ou au chômage.

Cette journée de sensibilisation en faveur des enfants des rues est une opportunité pour élever nos voix pour tous ces enfants qui vivent dans des conditions extrêmes de par le monde. Ils sont précieux aux yeux de Dieu et méritent de se sentir en sécurité, estimés et aimés. Ils méritent de voir leurs besoins essentiels comblés, de recevoir une éducation afin d’espérer en un avenir meilleur.

Source : Compassion International

One comment

  • Je voudrais remercier le frère Burkinabé pour le message laissé sur le site. Son sourire fait du bien et nous voyons combien la lumière de Dieu brille sur celui qui s’engage pour les petits, merci beaucoup

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *