Actualités

A l’issue du sommet de l’OTAN, le 24 mars dernier, le président Emmanuel Macron déclarait : « Nous sommes en train d’entrer dans une crise alimentaire sans précédent ». Cette crise alimentaire aux répercussions mondiales est aujourd’hui bien installée et touche particulièrement les plus pauvres. Mais quelles sont les origines de cette situation « sans précédent » ? Est-elle seulement due à la guerre russo-ukrainienne ?

ActualitésParrainage

Le saviez-vous ? Le continent africain possède la population la plus jeune de la planète. On estime qu’en 2050, presque 50% de sa population aura moins de 24 ans. Ces nouvelles générations pleines d’idées innovantes stimulent la transformation sociale et économique de l’Afrique. Les bénéficiaires des centres de développement de l’enfant en sont la preuve. Découvrez comment cinq d’entre eux ont réussi à apporter des solutions novatrices aux défis rencontrés par leurs communautés !

Là-bas

Harmony, ingénieure agronome, travaille au sein de notre organisation depuis 2017 en tant que Chargée de projets. Passionnée d’agriculture, elle a accepté, au travers de cette interview, de nous en apprendre plus sur le sujet et en particulier sur la situation des paysans en Afrique subsaharienne.

Uncategorized

Certains enfants inscrits dans les centres de développement de l’enfant sont encore dans l’attente d’une marraine ou d’un parrain. C’était le cas de la petite Lizeth en Equateur, jusqu’à ce que son vœu se réalise enfin. Derrière chaque enfant parrainé se cache une histoire. Découvrez celle de Lizeth, au travers de cet article.

Actualités

En 2020, selon le nouveau rapport de la Banque mondiale, la dette des pays à faible revenu a atteint le montant record de 860 milliards de dollars. L’institution alerte quant à la nécessité de rapidement prendre des mesures afin d’éviter une nouvelle crise de la dette…

ActualitésLà-bas

La région du Sahel traverse une grave crise sécuritaire depuis plusieurs années. Le Burkina Faso est l’un des pays les plus touchés dernièrement. Depuis 2019, de violentes attaques sur les villages du nord et de l’est du pays ont poussé 1,58 millions de personnes à fuir leur foyer et à trouver refuge dans d’autres régions du Burkina. On les appelle les déplacés internes. Ils sont entre 4 et 6 fois plus nombreux au Burkina qu’au Mali ou au Niger.

Derrière ces chiffres se trouvent des hommes, des femmes et des enfants qui vivent des situations dramatiques qu’ils n’ont jamais imaginé vivre.