Quelles sont les conséquences attendues des changements climatiques ? [3/4]

Le sujet des changements climatiques passionne autant qu’il divise. Voici 4 articles pour présenter le débat et son intérêt à quelques jours de la COP21 !

L’année 2015 a été placée sous le signe du climat et de l’environnement avec en point d’orgue la COP21 qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre. À travers cette série de quatre articles, nous allons essayer de présenter brièvement l’état des débats sur la question des changements climatiques et de montrer en quoi il est nécessaire de s’y intéresser quand on est engagé dans la lutte contre la pauvreté.

[Article précédent : « 2- L’Homme est-il le principal responsable des changements climatiques ? »]

3- Quelles sont les conséquences attendues des changements climatiques ?

En général, les climato-sceptiques relativisent les effets des changements climatiques actuels. Pour eux, les conséquences du réchauffement ne seront pas catastrophiques ou en tout cas pas aussi catastrophiques que ce que l’on veut bien en dire. S’il est vrai qu’il y a parfois chez certaines personnes une tendance exagérée à essayer de relier chaque nouvel événement naturel aux changements climatiques, il ne faudrait pas pour autant « jeter le bébé avec l’eau du bain ». Aujourd’hui, la vitesse et l’intensité avec laquelle le climat évolue pourrait ne pas laisser suffisamment de temps aux espèces animales et végétales pour s’adapter.

Bien qu’il soit difficile d’établir des projections, les scientifiques prédisent néanmoins que le réchauffement climatique entraînera un certain nombre de changements, tels que l’élévation du niveau de la mer et des déplacements des zones climatiques dus à la hausse des températures et à la modification des régimes de précipitations. Avec des degrés de certitude différents, ils s’attendent également à ce que le réchauffement climatique ait pour effet d’accroître la fréquence et l’ampleur d’événements météorologiques extrêmes comme les sécheresses, les inondations ou les tempêtes.

Les secteurs d’activité humaine[1] touchés par les changements climatiques sont donc relativement nombreux, avec les conséquences désastreuses que cela pourrait avoir sur les conditions de vie de la population mondiale. Non seulement ceux qui sont déjà pauvres risquent de pâtir le plus des changements climatiques[2] mais plus encore, ces mêmes changements risquent aussi de plonger de nouvelles personnes dans la pauvreté[3]. Bien qu’il soit difficile d’évaluer précisément les effets du réchauffement climatique, il n’empêche qu’à partir du moment où ces conclusions sont avancées, elles doivent interpeler tout organisme qui est engagé dans la lutte contre la pauvreté.

[Suite : « 4- Quelles solutions avons-nous pour faire face aux changements climatiques ? »]


[1] Le réchauffement devrait avoir des effets sur l’eau, l’agriculture, la santé, l’économie ou encore le tourisme…
[2] Selon une étude de la Banque mondiale, « les pays pauvres supporteront 80 % des dégâts du changement climatique ».
[3] Selon une autre étude de la Banque mondiale plus récente, « plus de 100 millions de personnes pourraient tomber sous le seuil de pauvreté à l’horizon 2030 sans la mise en œuvre d’un développement rapide et solidaire qui ne nuise pas au climat ».

One comment

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *