Ils ont couru pour qu’ils puissent manger

Cette année, lors de la Course des héros, plus de 27 000 € ont pu être collectés pour le Fonds Ticket-Repas du SEL. Grâce à nos coureurs et à leurs sponsors, des enfants sont bien nourris !

En 2021, ils étaient plus de 60 à courir pour le SEL. Depuis les quatre coins de la France, ils ont mobilisé leur entourage pour sponsoriser leur défi sportif, et au travers eux, les projets Ticket-Repas du SEL. Découvrez des exemples de projets mis en place par nos partenaires chrétiens et financés, en partie, grâce à la collecte des participants. 

Tchad : Nourris, logés, scolarisés  

À Mongo, dans la région du Guéra (environ 500km de Ndjaména), les Assemblées Évangéliques du Tchad (AET), ont eu à cœur de permettre aux enfants vivant dans les villages éloignés d’avoir accès à la scolarisation. 

En accueillant, en pension, près de 80 enfants de la primaire au lycée, l’église de Mongo leur permet d’être logés en ville et de pouvoir aller à l’école. L’accueil de pensionnaires malvoyants offre aussi l’opportunité à ceux-ci d’aller à l’école et de s’intégrer dans la société. Le bonus ? Enseignement chrétien et accompagnement par un aumônier sont proposés à tous les enfants, sans distinction de religion.  

Parce que nous croyons que des enfants bien nourris et en bonne santé sont des enfants qui apprennent mieux à l’école, le Fonds Ticket-Repas du SEL finance une partie de l’alimentation du pensionnat. 

Bénin : Un centre pour les enfants handicapés

À Allada, la Casa Grande, partenaire chrétien du SEL, apporte son appui au Centre de Promotion Sociale (CPS) de la ville. Son implication permet au CPS de continuer son action auprès des enfants handicapés et vulnérables. La Casa Grande témoigne aussi de sa foi avec la présence d’une aumônière dans le CPS.  

Grâce à leur travail, les enfants souffrant de handicap bénéficient de rééducation fonctionnelle, les enfants vulnérables déscolarisés poursuivent des cours de niveau primaire et les mamans sont sensibilisées aux droits de l’enfant et à l’inclusion de leur enfant handicapé. 

Le Fonds Ticket-Repas finance le programme d’assistance nutritionnelle du centre. Son objectif :  

  • Prévenir la malnutrition 
  • Améliorer la santé nutritionnelle (contrer les carences en micronutriments) 
  • Appuyer l’éducation inclusive et la sensibilisation des mères de ces enfants (pour les accepter, les accompagner). 
  • Favoriser la croissance, l’inclusion et l’intégration des enfants en situation de handicap dans la société. 

Bénin : Des bébés bien nourris, des mamans réjouies 

Plus au nord, le soutien du SEL permet au DEDRAS de porter secours aux enfants de 0-5 ans et à leurs mamans. 

Depuis 10 ans, cette structure oeuvre dans la zone de Kari Mama et est témoin des dégâts provoqués par les inondations sur la population : perte des productions, des familles régulièrement sans denrées alimentaires… De nombreux enfants souffrent de malnutrition aigüe et malheureusement aucune prise en charge n’est mise en place. 

Grâce au Fonds Ticket-Repas, le DEDRAS travaille à l’installation et à l’équipement de trois sites de production de farine enrichie – un mélange de farine de maïs, farine de soja, farine de poisson, lait déshydraté, sucre – utilisée pour la réhabilitation nutritionnelle des enfants. Les villages ont ainsi les moyens de lutter eux-mêmes contre la malnutrition. En parallèle, la réhabilitation nutritionnelle des enfants est suivie de près ; les femmes bénéficient d’une formation et d’un appui à l’installation de jardins de case afin de diversifier l’alimentation.  

One comment

  • Chers frères et sœurs du SEL,
    Merci pour ce retour.
    Je vais l’envoyer à mes supporters afin de les encourager et de leur montrer que leur participation n’est pas vaine.

    Soyez vous-même encouragés dans votre mission.
    Soyez bénis
    Annette et Jean-Bernard PAYET

Participez à la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *