L’importance des lettres pour vos filleuls

En tant que parrains, nous ne nous rendons pas toujours compte de l’impact que nos lettres peuvent avoir sur les enfants que nous parrainons. Aussi, nous avons demandé à des photojournalistes d’interviewer quelques filleuls pour qu’ils expriment l’importance de vos courriers pour eux. Et voilà ce qu’ils ont raconté !

En tant que parrains, nous ne nous rendons pas toujours compte de l’impact que nos lettres peuvent avoir sur les enfants que nous parrainons. Aussi, nous avons demandé à des photojournalistes d’interviewer quelques filleuls pour qu’ils expriment l’importance de vos courriers pour eux. Et voilà ce qu’ils ont raconté ! Nous espérons que vous serez encouragé par leurs messages. En effet, votre parrainage fait grandir et encourage des enfants vivant en situation de pauvreté extrême, et leur montre qu’ils sont aimés !

Les aider à ressentir la puissance de Dieu

Yair, du Mexique, n’a qu’un seul désir, c’est d’être un adolescent normal. Mais il a lutté toute sa vie contre la maladie. Plus récemment, il a été diagnostiqué épileptique. A cause de cette maladie, il est souvent  obligé de rester à la maison et ne peut pas aller à l’école. Il se sent parfois découragé. Mais Yair reçoit un soutien émotionnel et spirituel de la part de son centre d’accueil.  Et les lettres qu’il reçoit de ses parrains lui redonnent de l’espoir.

Quand je suis triste, je relis les lettres de mon parrain. Je ressens la puissance de Dieu dans leurs lettres car elles calment mes émotions et m’aident à voir les choses différemment. Lire ces lettres me change les idées. Je me sens rempli d’amour. Je retrouve la lumière.

Yair

Les motiver pour leurs études

Bizuayehu, jeune Éthiopienne parrainée, avec une lettre de son parrain.

Un enfant qui vit dans l’extrême pauvreté n’a pas toujours quelqu’un pour l’encourager à étudier. Un parrain ou une marraine est une personne clé pour l’aider à se rendre compte de l’importance de ses études et de son besoin de faire des projets pour l’avenir.

Mon parrain me motive et m’aide à me concentrer sur mes études.

Bizuayehu, jeune Éthiopienne

Les valoriser malgré leur souffrance

Brenda, de République Dominicaine, avec une lettre de sa marraine.

En grandissant, Brenda, de République Dominicaine, a lutté contre la dépression. Avec le temps, elle a retrouvé espoir et guérison grâce à sa foi en Christ, l’Église et son centre d’accueil. Les lettres de sa marraine ont été une lumière pendant cette période sombre de sa vie.

Quand ma marraine m’a dit qu’elle m’avait choisie parce que nous avions le même prénom et la même date de naissance, je me suis sentie spéciale. J’aime partager cela avec elle ! Ma marraine est un cadeau de Dieu pour moi. Quand je reçois une lettre de sa part, c’est  une journée de fête pour moi ! La longueur des lettres n’a pas d’importance. Les courriers des parrains sont tellement intéressants, ils motivent et égaient la vie des enfants.

Brenda

Leur montrer qu’on tient à eux

Scarlet, de République Dominicaine, avec une lettre de sa marraine.

Au centre d’accueil, les enfants vivant dans la pauvreté font partie d’une structure de soutien bienveillante qui leur donne de la sécurité dans un monde instable. Cette structure se compose de tuteurs, de directeurs, d’amis… et de vous ! Vous faites partie de cette structure. Comme dit Scarlet, de République Dominicaine, vos paroles vous rapprochent d’eux.

Chaque lettre, chaque mot est important et a du sens pour moi. Je garde précieusement toutes mes lettres pour avoir l’impression que ma marraine est toujours avec moi !

Scarlet

Leur donner amour et confiance

Le père de Ronald a été assassiné dans les rues du Honduras. Au moment où Ronald pleurait cette perte profonde et qu’il luttait pour s’en remettre, les lettres de son parrain l’ont aidé à retrouver confiance et à se sentir aimé.

Mon parrain me disait qu’il était comme mon père dans un autre pays, et que j’étais aussi enfant de Dieu, un Dieu plein d’amour. Ces mots m’ont relevé et je me suis senti aimé, confiant et fortifié spirituellement.

Ronald

Les soutenir dans les moments difficiles

Maria, jeune Péruvienne parrainée.

Quand elle était plus jeune, le père de Maria a quitté sa famille. Les lettres de ses parrains ont encouragé cette adolescente péruvienne à persévérer malgré sa souffrance.

J’étais triste car j’avais le sentiment que mon père m’avait rejetée. Du coup, je suis allée dans ma chambre où j’ai vu les lettres de mes parrains. J’en ai prise une et j’ai vu qu’ils disaient qu’ils étaient fiers de moi. J’ai continué à relire toutes les lettres et leurs mots m’ont beaucoup encouragée. Ils arrivaient au bon moment.

Maria

La longueur et la fréquence de vos lettres n’ont pas d’importance. Vos paroles transmettent un message d’amour à votre filleul et donnent un sens à sa vie !

Écrivez une lettre à votre filleul dès maintenant sur le site du SEL !

Pour aller plus loin

  • Vous vous êtes déjà demandé pourquoi vos lettres mettaient aussi longtemps à arriver ? C’est par ici !
  • Et si vous ne parrainez pas encore mais souhaitez en apprendre plus sur ce sujet, c’est par là !

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *