Louise Zbinden, une artiste engagée

Louise Zbinden est artiste partenaire du SEL pour les enfants en attente de parrainage. Musicienne, compositeur et interprète, elle a déjà sorti 3 albums en solo, dont le dernier « Sur les Hauteurs » (2016) qui propose un certain nombre de chants pouvant être repris en assemblée. Échanges avec une artiste investie et engagée dans le parrainage depuis de nombreuses années.

Très jeune, Louise est touchée par la cause des enfants en situations de pauvreté dans le monde :

« J’ai découvert le travail du SEL lors d’une présentation dans mon église quand j’étais adolescente et j’ai été touchée par ce moyen individuel, pratique et complet d’aider un enfant, le travail d’entraide et de partage de l’amour de Jésus de cette association, et j’ai pris un dossier de parrainage. Je voulais partager une partie des ressources que Dieu m’avait données pour aider et aimer ceux qui étaient dans le besoin. »

Aujourd’hui, Louise parraine Denice, 8 ans aux Philippines et Samuel, 17 ans au Ghana. 

Elle nous parle de son expérience :« Je parraine depuis 2001 (donc depuis 17 ans). La première fille que j’ai parrainée a eu 21 ans il y a quelques années, donc son parrainage s’est arrêté. Après des années de parrainage et d’échanges avec mes filleuls, je suis très encouragée de voir leurs progrès, de recevoir et d’envoyer des courriers, de constater l’impact positif de ce dispositif dans leurs vies, à tous points de vue. Je réalise qu’un soutien complet (nourriture, devoirs, santé, jeux, enseignement Biblique…) au quotidien est essentiel pour le bon développement de ces enfants, et que cela peut vraiment changer leur avenir, leurs espoirs, leur famille, et leur découverte d’une relation personnelle avec Dieu. Du coup, Dieu me fait la grâce de participer à ces changements, à cet espoir donné, c’est un vrai privilège ! J’apprends aussi que beaucoup de gens sur cette terre doivent vivre avec beaucoup moins que nous ici, et que malgré tout, ils sont joyeux, reconnaissants et persévérants, et c’est un vrai encourageant.»

Qu’est-ce qui te plait le plus dans la relation avec tes filleuls ?

« C’est de lire ce qu’ils me racontent sur leur quotidien, ce qu’ils apprennent au centre d’accueil, comment se passe la vie dans leur pays et leur famille, mais aussi de pourvoir leur dire que je les aime et les soutiens, et je vois que ça les touche et les encourage. »

Le parrainage de Samuel arrive vers la fin : comment vis-tu les choses de ton côté et que retiens-tu de toutes ces années de parrainage, de l’évolution de la relation avec lui ?

« C’est vrai que l’on tisse un lien particulier avec l’enfant au fil des années, grâce aux courriers échangés, aux photos, dessins, nouvelles. C’est beau de les voir grandir et évoluer, et quand ils arrivent à l’âge où le parrainage va s’arrêter, on peut être reconnaissants d’avoir pu les accompagner et les aider à avoir une perspective d’avenir, et surtout on peut toujours prier pour eux, pas de limite de temps ni de distance pour ça ! Je sais que Dieu s’occupera d’eux pour la suite de leur vie, et c’est le plus important. Et de mon côté, je vais pouvoir ensuite aider un nouvel enfant en démarrant un autre parrainage, et ainsi partager ce même espoir ailleurs. 

Louise présente le parrainage et témoigne lors de ses concerts, elle explique :

« Je crois vraiment au parrainage et à son impact positif sur la vie des enfants qui en bénéficient. On sait que la pauvreté touche énormément de gens, et que de nombreux enfants attendent d’avoir des parrains et marraines pour pouvoir bénéficier de l’aide dont ils ont tant besoin. C’est pour ça que je saisis l’occasion de parler de ce beau travail lors de mes concerts, pour que les gens présents puissent découvrir le travail du SEL, et avoir la possibilité de s’engager eux aussi dans un parrainage, pour pouvoir changer des vies, et être eux-mêmes enrichis et bénis par ce moyen. »

Témoignage de Louise en vidéo

One comment

  • En Psaume 41:2-4< declare : heureux celui qui s'interesse au pauvres Au jour du malheur l'eternel le delivre … Ce bonheur je l'attribue a l'organisation Sel et a cette Soeur louise pour ces Excellentes action en faveur des desoeuvres , sont parmis les offrandes agreable a Dieu. Ezra Merci depuis Bukavu dans le pays de la RDCongo.

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *