Il court 7 jours dans le désert pour soutenir la Ferme de Guiè

marathon dans le désert

10 jours de marathon en plein désert marocain ! C’est l’incroyable défi sportif que s’est lancé Marc Brunet, ancien directeur de « Séphora, la musique de la Vie », pour collecter des fonds et lutter contre la désertification avec la Ferme Pilote de Guiè, au Burkina Faso.

Marathon des Sables : 7 jours de course dans le désert

Le Marathon des Sables est une course réputée comme une des plus dures au monde. Cette épreuve se déroule sur 7 jours, en autonomie, dans le désert du sud marocain.

Chaque participant doit porter sa nourriture et son couchage, seule l’eau est fournie chaque jour. L’autre difficulté réside dans le fait que les températures peuvent passer de 0° la nuit, à 50° durant la journée, sans parler du terrain, des rochers, du sable… Organisée depuis 31 ans, cette course de près de 260 kms suscite un engouement croissant auprès des concurrents du monde entier : 40 nations sont représentées !

Suivez l’aventure de Marc en direct

Vendredi 8 avril

C’est le jour du grand départ. Marc a RDV à l’aéroport d’Orly à 4h du matin. Il s’envole pour le Maroc avec plusieurs centaines d’autres concurrents. Après 3h d’avion et 7h de bus, arrivée au campement. C’est la première nuit de bivouac dans le désert !

Samedi 9 avril

image006Journée de contrôle. Les coureurs se présentent selon l’ordre de leur dossard, et suivent un protocole bien rôdé : ils déposent leur sac de voyage qu’ils ne retrouveront que 7 jours plus tard, puis ils passent de poste en poste, pour la pesée de leur sac, la remise des puces de chronométrage, de la balise GPS, de la carte de pointage, et enfin pour les contrôles médicaux. De passage chez le dentiste, Marc est repéré grâce à son T-shirt SEL : une fille du staff médical connait bien le SEL et a vu la vidéo de Marc !

Dimanche 10 avril

image008Etape n°1, 34km. C’est à 9 h que sont partis les 1109 concurrents de la 31ème édition du MDS, pour une journée qui s’annonçait chaude bien que venteuse. D’entrée, les concurrents se sont élancés sur 2 km de plat, avant de s’engager dans les dunes les plus hautes du Maroc. Ils ont alors dû affronter 12 km de montagnes russes, traçant leur chemin au cœur des dunes.

Lundi 11 avril

Etape n°2, 41,3km. D’après les coureurs, l’étape était plus facile que la veille : un terrain plus plat et peu de sable et de dunes. Par contre la chaleur s’est faite sentir en raison de la baisse de vent.

Mardi 12 avril

Etape n°3, 37,5 km. Une étape plus courte, mais plus chaude que la veille, avec un vent léger, du terrain rocheux, rocailleux mais aussi sablonneux, et les superbes ruines de Ba Hallou en point d’orgue.

Mercredi 13 et jeudi 14 avril

Etape n°4, 84,3km. C’est l’étape longue du MDS ! Elle fait peur forcément, d’autant plus que la température est élevée et le vent faible. Les coureurs ont un maximum de 35 heures pour terminer l’étape, soit jusqu’à 19h15 demain. Pour la plupart, cette étape se finira tard dans la nuit… Quant à Marc, c’est en 21h14’16 qu’il la termine ! C’est un repos bien mérité qui l’attend, avant d’attaquer les deux dernières étapes de ce marathon !

Vendredi 15 et samedi 16 avril

Infos à venir…

image010

Pour suivre les infos en direct :

2 comments

  • ~Demande de permission de commencer SEL Burundi car les diffèrent jeux et sports et vos programmes peut aider le pays dans la lutte contre la pauvreté et la réconciliation du peuple Burundais en conflits pour plusieurs années .Que Dieu te benisse dans tes activités sportifs dans les sables du Maroc.

    Rév. Pierre Claver Ngezahayo
    Légal Représentative
    Africa Inland Church Burundi

    • Bonjour Monsieur,
      Le SEL soutient le travail d’organisations chrétiennes locales, avec du personnel local, dans différents pays en développement – mais nous ne créons pas de « SEL » dans ces différents pays. À l’heure actuelle nous n’avons pas de partenaires au Burundi (nous devons accepter de nous concentrer sur une zone géographique limitée, même si nous reconnaissons que les besoins sont immenses dans beaucoup d’autres pays).
      Que le Seigneur vous accompagne dans ce que vous faites au Burundi.

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *