Elle surmonte la pauvreté et devient championne nationale

Carmen, enfant parrainée au Pérou, se découvre une souplesse incroyable dès son plus jeune âge. Mais la pauvreté et les circonstances difficiles l’empêchent de poursuivre son rêve de gymnaste. Cependant grâce à Dieu, au soutien de ses parents, du centre d’accueil et de son parrain, des portes incroyables s’ouvrent sur le chemin de la jeune fille. Elle est aujourd’hui en passe de se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2020. Voici son histoire.

parrainage carmen championne gymnastique

Depuis sa petite enfance Carmen avait la souplesse nécessaire pour devenir gymnaste de compétition. Sa mère se souvient qu’à l’âge de 4 ans, à sa grande surprise, Carmen pouvait naturellement faire un grand écart parfait. Ce talent inné permet à Carmen d’accéder à des opportunités inespérées. Lors des compétitions elle était toujours la plus douée. Mais sa famille n’avait pas les moyens financiers de lui permettre de poursuivre ses rêves. Pourtant Dieu lui a tracé un chemin.

***

« Quand Carmen a rejoint le programme de parrainage, elle souffrait de malnutrition et elle était très timide. Cependant elle était toujours en train de nous montrer les pirouettes qu’elle savait faire ; j’étais terrifiée en regardant cette petite fille faire le grand écart sans douleur ! Mais nous avons constaté que Carmen adorait faire cela et nous avons encouragé sa maman à chercher des occasions où Carmen pourrait montrer ses compétences ! » raconte Maria, l’animatrice de Carmen au centre d’accueil.

Une championne en devenir

 

Un entraîneur de gymnastique local remarqua le talent de Carmen :

« L’entraîneur disait que c’était seulement pour des filles très douées, se rappelle sa maman. Quand Carmen a commencé à sauter et à montrer ses capacités, l’entraîneur était très impressionné. Je n’avais pas assez d’argent pour l’inscrire à ce club, mais pourtant une bourse intégrale lui a été accordée ! »

Un entraînement rigoureux

A 10 ans, Carmen devient donc membre d’un club de gymnastique. Elle s’entraîne et participe aux compétitions avec d’autres filles douées à Lima, Pérou, pendant presque 3 ans.

Pendant une des compétitions, une autre entraîneuse remarque les capacités et la passion extraordinaires de Carmen. Elle approche sa mère avec une proposition inimaginable. Elle veut que Carmen rejoigne la prestigieuse Fédération Gymnastique de Pérou !

« J’étais terrifiée » confie sa mère.

Elle accepte néanmoins et Carmen commence à s’entraîner avec la Fédération gratuitement. Elle s’entraine sans relâche, allant tous les jours à la gym pour améliorer sa technique.

Un nouvel obstacle

Malgré son dévouement, un nouvel obstacle surgit pour l’empêcher de réaliser son rêve : elle n’a plus les moyens pour se rendre au gymnase.

« Carmen était très triste. Elle m’a dit qu’elle ne pouvait plus continuer la gymnastique car ses parents n’avaient pas assez d’argent pour lui payer le transport. Mais nous lui avons dit de ne pas abandonner, car Dieu pourvoirait à ses besoins si c’était Lui qui la conduisait. » se rappelle Maria, l’animatrice de Carmen.

Grâce à votre soutien généreux, le centre d’accueil a pu l’aider en finançant non seulement son transport mais aussi un repas adapté chaque jour.

Une victoire à la clé

En 2017, elle est sélectionnée pour participer aux Jeux Sud-Américains en Equateur. Elle participe au Championnat National de Gymnastique Rythmique et gagne une médaille d’or dans 5 catégories, et le titre de championne nationale pour la catégorie junior !

Quand on lui demande qui est à l’origine de sa réussite, elle répond :

« Dieu et ma famille. Dieu fait tellement de choses dans ma vie. Il m’aide à surmonter mes peurs et ma timidité et je vais mieux chaque jour. Je suis qui je suis grâce à Lui. Je suis aussi reconnaissante pour mes parents car ils font l’effort de me cuisiner un repas de bonne heure le matin et ils viennent me chercher tard le soir à la fin de mon entraînement. »

Le papa de Carmen a toujours su que sa fille était spéciale et qu’elle réussirait. Lui et sa femme travaillent dur pour la soutenir et lui offrir cette opportunité.

« Après avoir vu ma fille faire des contorsions et des étirements, je savais qu’elle était exceptionnelle, » confie le papa de Carmen.  « Nous lui disons toujours de prier et de rendre la gloire à Dieu pour tout ce qu’elle fait. »

Quelle suite pour Carmen ?

Carmen est sélectionnée parmi les meilleures gymnastes du Pérou pour recevoir un entraînement spécialisé et participer aux Jeux Panaméricains en 2019. Ces jeux auront lieu à Lima et 41 pays y participeront. Si elle gagne lors de ces jeux, elle se qualifiera pour les Jeux Olympiques de 2020.

La pauvreté certifiait à Carmen que son rêve ne se réaliserait jamais. Mais elle a choisi de ne pas l’écouter. Son manque de ressources menaçait son entrainement, mais son Église locale et un parrain aimant l’ont soutenue. Là où la peur et les doutes auraient pu prendre le dessus, Dieu, son Église et sa famille donnent à Carmen la confiance nécessaire pour persévérer et devenir une véritable championne.

Découvrez d’autres histoires incroyables d’enfants parrainés

Pour en savoir plus sur le parrainage d’enfants, rendez-vous sur le site du SEL. 

Article traduit du blog de Compassion International, issu d’une histoire de Betsy Grandez, responsable Communication au Pérou.

2 comments

  • Je suis très émue – j’ai parrainée 2 petites filles jusqu’à ce qu’un autre organisme les prennent en charge quand elles ont été plu âgées. et plus de nouvelles, ce qui fait partie de l’engagement – Mon mari et moi avons actuellement 5 filleules et ce sera triste de se séparer quand viendra le moment – Mais gloire à Dieu pour tous ces enfants –

    • Merci beaucoup pour votre engagement avec nous pour lutter contre la pauvreté ! Que Dieu vous bénisse.

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *