La faim dans le monde progresse pour la 3e année consécutive

Comme chaque année au mois de juillet, les Nations unies publient leur rapport sur la faim dans le monde. En voici les enseignements clefs !

Un peu plus de 820 millions de personnes étaient sous-alimentées en 2018, contre 811 l’année précédente. Ce triste constat, c’est le rapport annuel sur « L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde » qui le dresse. Publié conjointement par plusieurs agences des Nations unies (FAO, OMS, PAM, Unicef) à la mi-juillet, cette étude cherche à évaluer les évolutions dans la lutte contre la malnutrition.

Malheureusement, pour la troisième année consécutive, la faim dans le monde progresse et touche davantage de personnes. Le rapport estime ainsi qu’environ 10,8 % de la population mondiale était sous-alimentée en 2018. L’objectif « faim zéro » d’ici 2030, établis par la communauté internationale dans le cadre des Objectifs de développement durable, ne pourra vraisemblablement pas être tenu.

Toutes les populations ne sont pas affectées de la même manière par ce fléau. Apparemment, les risques d’insécurité alimentaire sont plus élevés pour les femmes que pour les hommes. Cette observation est valable pour tous les continents mais plus particulièrement encore en Amérique latine.

Avec plus de 500 millions de personnes sous-alimentées, c’est en Asie – et plus spécifiquement dans les pays du sud du continent – que vivent la plupart des populations souffrant de la faim. Néanmoins, c’est surtout en Afrique que la situation est préoccupante car c’est là que sont enregistrés les taux les plus élevés en matière de sous-alimentation.

Au-delà de ces statistiques instructives, le rapport cherche également à expliquer cette progression de la faim dans le monde. Parmi les raisons déjà avancées, le climat et les conflits sont de nouveau cités au rang des facteurs préjudiciables. Spécificité de cette année, un accent tout particulier porte sur les ralentissements et fléchissements de l’activité économique internationale.

Pour aller plus loin :

Rapport des Nations unies, L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, 2019

Article du blog du SEL : La famine dans la Bible : quand faim et foi se rencontrent !

Pour faire un don au Fonds Ticket-Repas du SEL : cliquez ici !

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *