Cultiver pour se nourrir… et envoyer ses enfants à l’école

Dans cette communauté en RDC, l’insécurité alimentaire menaçait la population. Grâce à notre partenaire, ils parviennent à cultiver et à lutter contre la malnutrition.

L’association Sanga Mamba, en République démocratique du Congo, avait des terrains à sa disposition, mais n’avait pas les moyens de les exploiter.
Grâce à une subvention du SEL, ils ont pu cultiver 6 hectares la première année (manioc, soja et arachides) et former leurs bénéficiaires à l’agriculture.
Suite aux bénéfices réalisés sur leur exploitation, ils ont pu :

  • organiser des repas communautaires pour des enfants malnutris
  • faire de l’éducation nutritionnelle aux parents. Ces derniers ont pu acquérir des connaissances en matière de nutrition pour essayer de mieux nourrir leurs enfants.
  • cultiver à nouveau 6 hectares pour pouvoir continuer leur action sur la durée.

A la suite de la réussite de ce projet, le SEL a financé 7 hectares supplémentaires pour pouvoir aider plus de familles. Les bénéfices serviront cette fois aussi à mettre en place une activité de petits prêts permettant aux familles de commencer une activité génératrice de revenus (AGR) et de pouvoir mieux se prendre en charge.

Témoignage de « Maman » Hélène K.

KIAZAZULU BUBI Hélène1. Quelle était votre situation avant le début du projet ?

Dans notre communauté, très peu d’enfants avaient accès à la scolarité par manque d’argent. Les soins médicaux n’étaient pas accessibles à tous et l’alimentation n’était pas au rendez-vous chaque jour.

2. Quels changements se sont produits dans la communauté depuis le début du projet ?

Les membres de l’association Sanga Mamba étaient très à l’écoute des avis des bénéficiaires. Et nous nous sommes fixés ensemble comme objectif de gagner suffisament de revenus pour faciliter le paiement des frais de scolarité des enfants.
Dans chaque lotissement, le bénéficiaire dispose de sa propre parcelle qui lui permet de se servir librement. Des enfants et adultes malnutris ont pu alors en profiter.

3. Concrètement, en quoi ce projet vous a été bénéfique ?

Le projet a permis :

  • le paiement des frais scolaires pour mes 2 enfants,
  • d’apporter une sécurité alimentaire et de mener ainsi une vie saine et active,
  • de nous prendre en main pour passer à l’action et faire face à la crise économique.
  • de disposer de soins médicaux gratuitement
  • la responsabilisation des femmes dans la communauté et l’éducation nutritionnelle.

Témoignage de « Papa » Axel S.

Papa Axel SALAZAKU1. Quelle était votre situation avant le début du projet ?

Le manque d’argent et la difficulté pour moi et mes enfants de se nourrir. Je me rappelle un jour j’ai failli frôler la mort suite à une crise du paludisme. [ndlr : la malnutrition fragilise le système immunitaire et rend plus vulnérable aux épidémies comme le paludisme].

Pour des raisons financières, la scolarité non plus n’était pas accessible pour mes enfants.

2. Quels changements se sont produits dans la communauté depuis le début du projet ?
  • la création d’un jardin parcellaire dans la communauté,
  • la prise en charge des malades,
  • la possibilité de s’exprimer librement lors de nos réunions,
  • l’écoute active à nos problèmes par l’équipe-cadre du projet, et tout particulièrement par les assistantes sociales.
3. Concrètement, en quoi ce projet vous a été bénéfique ?

Dans le cadre du projet, nous suivions des cours d’éducation nutritionnelle afin de lutter contre la malnutrition. Grâce à cela, des changements ont été effectués dans notre famille.

En tant qu’agriculteur et bénéficiaire de ce projet, j’ai beaucoup reçu sur le plan alimentaire, économique et la scolarisation des enfants pour cette année scolaire. Nous plaidons maintenant pour que nous ayons un centre de santé à Sanga Mamba pour pallier aux coûts supportés par l’association Sanga Mamba.

Des bénéficiaires du projet agricole en train de chanter :

Fiers de nos partenaires

A travers ce projet, l’association Sanga Mamba est une aide précieuse dans cette communauté. Par leur action, Sanga Mamba est aussi un témoignage en action de l’amour de Dieu pour ces bénéficiaires.

Le SEL est fier de pouvoir collaborer aux côtés d’un tel partenaire et nous vous invitons à exprimer avec nous cette fierté !

Dimanche 20 mars 2016 aura lieu la Journée du SEL. Et si vous y participiez ?

One comment

  • je bénis le Seigneur pour ce grand travail qui est fait par nos frères et sœurs de l’association SANGA MAMBA qui appartient à l’ECC/23ème Communauté Evangélique du Congo en RDC. Entant que Directeur Exécutif de l’ongd LISUNGI PLUS plusieurs de nos bénéficiaires ont bénéficiés l’appui de SANGA MAMBA en ce qui concerne les AGRs, l’appui alimentaire pour les malnutris et aujourd’hui nous avons une clinique grâce à notre partenariat sud sud. Les initiatives de SANGA MAMBA méritent des encouragements,de soutien financier surtout pour l’acquisition des médicaments localement. Merci à SEL pour votre appui car plusieurs personnes vulnérables sont bénéficiaires et aujourd’hui ils ont retrouvé les sourires.
    Que Dieu bénisse SANGA MAMBA et toute personne qui contribue pour soutenir les actions du SEL trouve ici l’expression de notre profonde gratitude.

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *