Constate-t-on réellement des changements climatiques importants ? [1/4]

Le sujet des changements climatiques passionne autant qu’il divise. Voici 4 articles pour présenter le débat et son intérêt à quelques jours de la COP21 !

L’année 2015 a été placée sous le signe du climat et de l’environnement avec en point d’orgue la COP21 qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre. À travers cette série de quatre articles, nous allons essayer de présenter brièvement l’état des débats sur la question des changements climatiques et de montrer en quoi il est nécessaire de s’y intéresser quand on est engagé dans la lutte contre la pauvreté.

1- Constate-t-on réellement des changements climatiques importants ?

L’observation des températures moyennes à la surface du globe est l’indicateur le plus connu du changement climatique. Or, si toute nouvelle année n’est pas forcément plus chaude que la précédente, il reste que les températures à la surface du globe ont fortement augmenté depuis un siècle[1]. Cette réalité n’est généralement pas remise en cause par les climato-sceptiques mais ils en atténuent la gravité en mettant en avant le fait que l’on connaîtrait une « pause du réchauffement »[2] depuis 1998.

Seulement, s’il est vrai que les températures augmentent moins vite que prévu[3] depuis quelques années, il n’empêche qu’elles sont malgré tout en hausse et qu’elles atteignent des « records ». De plus, prendre 1998 comme année de référence biaise aussi les observations car cette année a connu un pic de chaleur exceptionnel. Or, le climat s’analyse de manière globale et sur du long terme[4] et « si on calcule la température moyenne de chacune des quatre dernières décennies (1970s, 1980s, 1990s, 2000s), on constate une progression d’une remarquable régularité » avec une décennie 2001-2010 qui est la plus chaude jamais enregistrée depuis 1850, année de début des relevés de température.

Par ailleurs, il faut aussi préciser que le réchauffement climatique ne peut se réduire à un réchauffement de l’atmosphère. D’autres facteurs doivent être pris en considération. « S’il est naturel de commencer par la température de l’air, un examen plus approfondi devrait aussi inclure la couverture neigeuse, la fonte des glaces, les températures au sol, au-dessus des mers et même la température de la mer elle-même. » Or, de nos jours, chacun de ces indicateurs semble attester de la réalité de changements climatiques importants.

[Suite : « 2- L’Homme est-il le principal responsable des changements climatiques ? »]


[1] Entre 1880 et 2012, les températures ont augmenté de 0,85°C.
[2] Certains climato-sceptiques affirment que les températures n’augmentent plus de manière anormale depuis 1998, en dépit de la quantité toujours plus importante de gaz à effet de serre accumulée dans l’atmosphère.
[3] Actuellement, il n’y a pas de consensus entre les scientifiques pour expliquer cette augmentation moins rapide que prévue des températures. Une des raisons les plus souvent évoquées est que les océans absorberaient une partie de l’énergie (c’est-à-dire de la chaleur) de la planète.
[4] « De la même manière qu’à la plage, il est difficile de savoir si la marée est montante ou descendante en observant les vagues pendant quelques minutes, on ne peut analyser les évolutions du climat à partir des évolutions de quelques années. »

2 comments

  • Tout cette histoire de l’homme responsable du changement climatique est du matraquage médiatique. Le but réelle et d’imposer un Nouvel Ordre Mondiale (donc gouvernement technocratique totalitarian déguisé en sauveurs de la planète!) Ecoutez Dr Roy Spencer et des MILLIERS d’autres scientifiques qui dénonce la manipulation en cours. Il y a eu d’autres périodes très chaudes au périod Romain et Moyen age prouvant que l’homme n’y était pas pour grandchose. Par contre l’homme est appeller par Dieu à prendre soin de ce cadeau, la planète. On devrait surtout s’attaquer au companies multinationales abusifs de la planète comme monsanto etc et réellement promouvoir les bonnes idées, voiture non polluantes, les collants qui ne se déchire pas etc Oust la politique du peremption programmé de nos appareils, ça c’est des VRAIS scandales industriels polluantes!!! Soyez pas des moutons bêêêtes!!

  • […] précédent : « 1- Constate-t-on réellement des changements climatiques importants ? […]

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *