Là-bas

Harmony, ingénieure agronome, travaille au sein de notre organisation depuis 2017 en tant que Chargée de projets. Passionnée d’agriculture, elle a accepté, au travers de cette interview, de nous en apprendre plus sur le sujet et en particulier sur la situation des paysans en Afrique subsaharienne.

ActualitésLà-bas

Comme chaque année, nous proposons aux Églises de France d’organiser un temps autour des questions de pauvreté et de solidarité internationale lors de la Journée du SEL. Afin d’allier le geste à la parole, un projet à soutenir est mis en avant : pour cette édition 2022, le volet agricole d’un projet de grande ampleur d’un de nos partenaires. Pour en apprendre un peu plus, nous avons interrogé Véronique Lavoué, directrice du département projets de développement au SEL.

Là-bas

En Europe, les questions environnementales sont une préoccupation ; en Afrique subsaharienne, c’est une question de survie. Face à des terres dégradées, au déboisement, au manque d’eau, à la sécheresse ou aux inondations, il y a de quoi de s’interroger : comment peuvent-ils sortir de la pauvreté quand leurs terres sont si pauvres ? Découvrez comment les partenaires locaux du SEL passent de la réflexion à l’action.

Là-bas

Lors de la Journée du SEL 2018, nous proposions de soutenir des projets d’accès à la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne. Grâce à votre générosité, nous avons reçu plus de 40 000 € ! Merci ! Harmony, chargée des projets Agriculture au SEL, nous explique ici les bénéfices de la sécurité alimentaire.

désert agriculture Guiè
Là-bas

Henri Girard, au travers de l’Association Zoramb Naagtaaba (AZN), a fait le pari de trouver des techniques d’agriculture permettant des récoltes même dans les milieux désertiques. Le projet de la ferme pilote de Guiè au Burkina Faso, financé par le SEL depuis plusieurs années, a été initié dans ce but. Découvrez, au long de cet article, comment le rêve de faire reverdir un désert peut devenir réalité.