3 Enfants parrainés. 3 Continents. 3 Parcours.

Enfants parrainés

L’engagement des parrains et le travail des partenaires chrétiens locaux du SEL permettent à des milliers d’enfants de sortir de la pauvreté. Voici 3 témoignages d’enfants à découvrir maintenant :

Si vous ne connaissez pas le parrainage d’enfants, découvrez-le en cliquant ici.

Marilou, 11 ans, parrainée aux Philippines

Marilou Conde fait partie d’une des familles les plus pauvres des Philippines. Elle s’occupe de ses 5 frères et sœurs pour permettre à ses parents de chercher du travail et leur a été d’un soutien précieux lorsque leur maison a brûlé. « Je veux travailler dur pour aider ma famille» raconte-t-elle. Elle a à coeur de s’occuper d’autres enfants que ses frères et soeurs et espère un jour devenir institutrice.
Grâce au parrainage, Marilou peut aller à l’école et avoir une éducation qui lui permettra un jour d’avoir un métier et soutenir sa famille. Mais le centre d’accueil est aussi l’endroit où cette “petite maman” peut déposer ses responsabilités, retrouver ses amis et être une enfant à son tour.

Nuria, 9 ans, parrainée en Bolivie

Nuria n’a pas toujours eu l’habitude de travailler dur à l’école. Mais grâce aux encouragements de ses parrains Nuria est aujourd’hui la meilleure de sa classe. “Je garde toutes les lettres de mes parrains car elles sont précieuses pour moi. Les lettres me remplissent de joie. Parfois lorsque j’ai un examen et que je n’ai pas envie de réviser, j’ouvre mon album de lettres et je les relis. Je retrouve alors le courage de continuer à étudier. »

Aujourd’hui Nuria veut devenir traductrice car elle se rend compte de l’importance de communiquer avec ses parrains et souhaite donner cette possibilité à d’autres.

 

Rogers, ancien filleul et conseiller pour jeunes en Ouganda

Rogers avait une mauvaise réputation dans le village. Issu d’un contexte familial compliqué et violent, il se rebellait à l’école et se retrouva rapidement impliqué dans un gang. L’alcool et la cigarette le conduirent à négliger l’école et sa famille. Sa vie changea lorsqu’il se fit arrêter par la police et que le directeur du centre de parrainage vint le chercher. Savoir que l’équipe le suivait et se souciait de son cas lui a permis de trouver la motivation pour quitter le gang dans lequel il s’était enrôlé.

Grâce au parrainage, Rogers a pu se sortir de cet environnement néfaste pour aider d’autres dans le même cas que lui. Il est aujourd’hui conseiller au centre d’accueil et aide les jeunes en difficulté à s’en sortir.

Vous aussi, changez la vie d’un enfant en parrainant maintenant en cliquant ici.

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *