Faire face à notre nouvelle réalité

Confinement, attestation, déconfinement, coronapéro, … Il y a encore un mois, ces mots ne faisaient pas partie de notre vocabulaire. Aujourd’hui, c’est notre quotidien ! Oui, l’arrivée de la pandémie à échelle mondiale bouleverse nombre de choses. Découvrez les mots clés de nos partenaires pour faire face à cette nouvelle réalité.

Que nous soyons à Paris, à Madrid, à Dakar, à Pékin, à New York ou encore à Rio de Janeiro, nous sommes aujourd’hui tous concernés par cette pandémie !

Quand nos pays européens se confinent, en Afrique, ils prennent des mesures rigoureuses : fermeture des lieux publics, interdiction de rassemblements, etc. Cela impacte indéniablement les projets de nos partenaires locaux : ils ne peuvent plus être déployés tels qu’ils étaient élaborés.

Au travers de cet article, découvrez comment nos partenaires font preuve de créativité pour continuer leurs actions, même en temps de crise.

Adaptation 

Qui avait pensé vivre une hibernation forcée en plein printemps ? Certainement pas moi ! En finissant ma semaine, ce 13 mars 2020, je n’imaginais pas que 3 jours plus tard, il me faudrait rassembler mes affaires – surtout mon ordinateur portable – et aller me confiner chez moi pour les semaines à venir !

En effet, où que nous soyons, il a fallu rapidement nous adapter à cette nouvelle situation, trouver de nouvelles solutions pour faire face au quotidien. Et après plus d’un mois, nous devons bien nous rendre à l’évidence : c’est notre nouvelle réalité !

Nos partenaires ne font pas exception : ce chamboulement n’est qu’un moteur supplémentaire pour servir toujours plus leur prochain. Ils travaillent sans relâche, avec les moyens qui leurs sont donnés.

Service

À Dakar (Sénégal), l’École Renaissance des Sourds permet aux enfants sourds de suivre un enseignement de qualité malgré leur handicap. Grâce à la cantine scolaire financée par le programme Ticket-Repas du SEL, les enfants ont les moyens d’apprendre dans de bonnes conditions.

Avec les mesures de prévention contre le covid-19, l’ERS a dû fermer ses portes, comme toutes les écoles. Pour plusieurs de ces enfants issus de familles vulnérables, il leur faut mettre, non seulement, l’école entre parenthèse mais aussi leur repas de midi. Impensable pour l’équipe de l’ERS !

Elle a donc immédiatement réaffecté une partie des fonds de la cantine pour constituer des kits alimentaires et d’hygiène pour ses élèves les plus vulnérables. À ce jour, une première distribution a pu être réalisée, prémices d’autres à venir selon la prolongation des mesures de prévention.

Ce genre de mesure, l’ERS n’est pas notre seul partenaire Ticket-Repas à l’avoir mis en place. Face à cette situation exceptionnelle, beaucoup d’entre eux se mobilisent pour distribuer des kits alimentaires aux enfants privés de cantine. Ils peuvent ainsi continuer à manger régulièrement.

Prévention

C’est le mot clé dont JAEPP, partenaire chrétien du SEL au Bénin, s’est emparé. Car, il vaut mieux prévenir que guérir !

Sensibiliser et agir auprès des populations qui n’ont pas accès à des installations sanitaires de base (toilettes, systèmes de lavage de main, etc.), c’est déjà ce qu’ils font.

Alors, face au covid-19, JAEPP n’a pas attendu de bâtir un projet pour agir immédiatement. Depuis le début de la propagation de la pandémie, les équipes sensibilisent les familles à l’importance des gestes barrières et leur apprennent à construire des dispositifs lave-mains avec du matériel de récupération. Une belle initiative qui montre encore une fois que nos partenaires savent s’adapter avec les moyens du bord.

Solidarité

Depuis le début du confinement, les machines à coudre ont été dépoussiérées et la fabrication de masques de protection bat son plein. Si, personnellement, je n’ose pas m’y atteler, faute de don dans ce domaine, les couturières de Bana ya Kivuvu, un de nos partenaires au Congo, mettent leur talent et leurs compétences au service de la communauté.

Confinées de leur propre chef par mesure de précaution, elles ont décidé de mettre à profit leur isolement en fabricant quantité de masques pour les gens qui en ont besoin !

Chacun à leur manière, nos partenaires s’adaptent à leur situation et cherchent continuellement de meilleures solutions pour aider leur prochain. Ils ne laissent passer aucune occasion de témoigner par leurs œuvres. Quel encouragement à, nous aussi, ne pas nous lasser de faire le bien… quelle que soit la situation !

Harmony KOECHLIN – Chargée des projets de développement au SEL

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *