Mission accomplie !

Un centre d’accueil Compassion qui ferme n’est pas toujours une mauvaise nouvelle. Bien au contraire, c’est même annonciateur de grandes choses !

Après 30 ans de fonctionnement optimal, l’un des premiers centres d’accueil Compassion, au Brésil, a connu un véritable revirement : il a fermé ses portes ! Grâce à son travail auprès de la communauté et au soutien des marraines et des parrains, la pauvreté a considérablement diminué aux alentours et les enfants parrainés ont pu intégrer des programmes publics.  

L’histoire de ce centre n’est pas isolée et, à la plus grande joie de tous, l’on retrouve des cas similaires sur les trois continents. 

Pour Compassion, quelle bénédiction et réponse aux prières quand son travail porte ses fruits. En effet, c’est un véritable bonheur de voir des enfants libérés de la pauvreté, des familles soulagées et des centres d’accueil devenir autonomes. Cela signifie qu’il peut alors se retirer pour aller soutenir, ailleurs dans le pays, d’autres enfants qui ont besoin de son aide. 

Sans le soutien des marraines et parrains, cela ne serait pas possible ! Grâce à eux, le personnel du centre a les moyens de changer la vie d’un grand nombre d’enfants vivant dans la pauvreté. Les familles des enfants ainsi que leur communauté bénéficient également de ce changement et ce, pendant plusieurs générations. 

Par Sylvette Collard

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur le parrainage d’enfants avec le SEL et pourquoi pas commencer à parrainer, rendez-vous sur notre site internet.

Participez à la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.