ActualitésLà-bas

En 2020, le monde tout entier a été bouleversé. La faute à l’épidémie du coronavirus qui a apporté avec elle son lot d’imprévus : confinements et couvre-feux à répétition, obligations de s’adapter à de nouvelles règles de vie en société, etc. Tout cela a eu de lourdes conséquences dans la vie de beaucoup de personnes, et d’autant plus dans les pays pauvres. Pourtant, durant cette année difficile, on a pu observer d’incroyables élans d’amour et de générosité !

ActualitésLà-bas

Il y a plus d’un an, la COVID-19 entrait dans nos vies, bouleversant notre quotidien, nos habitudes, nos certitudes… En Afrique, la pandémie n’a fait qu’aggraver une situation déjà précaire. Grâce au Fonds d’Urgence Coronavirus, les partenaires du SEL en Afrique ont pu aider les plus démunis. Un an plus tard, leurs manches sont toujours retroussées. Point sur la situation.

Là-bas

« C’est dans des temps comme cette crise qu’il est encore plus important d’aider les plus vulnérables. » souligne le Pasteur Ganiban, directeur d’un centre de parrainage. Et de fait : affaiblis mais non résignés, les centres d’accueil, les enfants parrainés et leurs familles ont su rebondir et rayonner comme des lumières dans les ténèbres ! Voici leurs témoignages.

Là-bas

Si le nombre de cas en Afrique n’a pas encore atteint les records dramatiques de ceux des autres continents, la COVID-19 et les mesures protectrices mises en place par les gouvernements africains ont néanmoins des conséquences sur les populations, notamment les plus pauvres. Un choix cornélien s’impose, à savoir choisir entre deux maux : le virus ou la faim.

des masques qui sauvent
Parrainage

Face aux mesures sanitaires liées au Coronavirus, des jeunes filles d’un centre d’accueil de parrainage se sont portées volontaires pour mettre leurs talents et leur temps au service des familles vulnérables. Elles ont décidé de réaliser des masques réutilisables, de qualité, et de les rendre disponibles à ceux qui ne pouvaient pas s’en procurer.