Là-bas

Les règles élémentaires d’hygiène ont été remises au goût du jour à la faveur de la pandémie de COVID-19. Se laver les mains régulièrement ou encore tousser dans son coude font partie de ces multiples gestes barrières qui nous protègent, nous et nos proches. Cette évidence universelle avait sûrement été un peu oubliée dans le contexte occidental. Mais intéressons-nous de plus près à la situation des populations dans les pays en développement… Comment pratiquer correctement les mesures d’hygiène sans eau propre ni installations sanitaires de base ?

Là-bas

« C’est dans des temps comme cette crise qu’il est encore plus important d’aider les plus vulnérables. » souligne le Pasteur Ganiban, directeur d’un centre de parrainage. Et de fait : affaiblis mais non résignés, les centres d’accueil, les enfants parrainés et leurs familles ont su rebondir et rayonner comme des lumières dans les ténèbres ! Voici leurs témoignages.

Là-bas

Si le nombre de cas en Afrique n’a pas encore atteint les records dramatiques de ceux des autres continents, la COVID-19 et les mesures protectrices mises en place par les gouvernements africains ont néanmoins des conséquences sur les populations, notamment les plus pauvres. Un choix cornélien s’impose, à savoir choisir entre deux maux : le virus ou la faim.