Une cantine à l’école, y a pas mieux !

Dans cet article, découvrez 3 projets de cantines mis en place par nos partenaires Ticket-Repas à Madagascar et au Tchad. La présence de ces cantines fait toute la différence dans la vie des enfants qui en bénéficient !

Si pour nous cela peut sembler normal, le fait d’avoir une cantine à l’école n’est pas évident partout ! Dans de nombreux pays confrontés à la pauvreté, avoir une cantine à l’école, c’est offrir l’occasion aux enfants d’avoir au moins un repas par jour… un repas qui peut faire toute la différence !

Une cantine à l’école, ça motive ! 

Antamboho est un village isolé de la région des Hauts-Plateaux de Madagascar. Après 4 heures de route depuis la capitale, il faut encore rouler une heure et demie sur des routes caillouteuses avant d’atteindre ce village de 70 petites maisons perchées sur une colline.  

Une école communautaire y a vu le jour, il y a 12 ans. Malheureusement, la situation économique s’est détériorée et en 2018, le village a appelé notre partenaire local chrétien, la MIDEM, à l’aide. En effet, les enfants avaient trop faim et n’arrivaient pas à suivre les cours !  

Grâce à l’appui des donateurs Ticket-Repas du SEL, des repas sont servis du lundi au vendredi aux enfants. Depuis 2 ans, cette cantine change la vie des enfants, des parents et des enseignants… Oméga, élève de CM2, en témoigne avec enthousiasme : « Nous, les élèves, aimons la cantine car elle nous pousse à toujours faire mieux. Et elle est bonne pour la santé grâce au changement journalier de nourriture. J’aime aussi l’ambiance à table avec mes camarades. J’aimerais que vous veniez manger avec nous ! » 

Même les enseignants se réjouissent de ce projet : 

« La cantine réduit les charges de mon foyer car je n’ai plus besoin de préparer mon déjeuner et de rentrer à midi. Nous avons plus le temps entre 12h et 14h pour [être] avec les enfants et prendre soin d’eux. Nous devons continuer la cantine car depuis qu’elle existe, les parents n’hésitent pas à envoyer leurs enfants à l’école. »

Léonard

Une cantine à l’école, ça soulage ! 

À Madagascar, Mission Grâce et Action (MMA), partenaire local du SEL, a dès le départ eu la vision de travailler avec les enfants et leurs familles, principalement les mamans. Ils ont donc commencé une école primaire pour une centaine d’enfants puis ont formé les mamans au travail agricole et à la couture.  

Le pasteur Patrick, fondateur de MMA explique ainsi les raisons de son engagement envers les plus vulnérables :

« À l’intérieur de mon église, je vois des gens riches et bénis tandis qu’il existe, à l’extérieur, des millions de gens pauvres et affamés. Ils sont au front, face à une guerre contre la pauvreté. Leurs enfants subissent les conséquences de cette situation et deviennent une proie facile […] J’ai donc créé MMA pour me consacrer aux pauvres, leur offrir une opportunité de refaire surface. » 

Plusieurs Églises de Madagascar contribuent à cet effort !  

La mise en place d’une cantine dans l’école est un réel soulagement dans la vie des familles bénéficiaires, comme en témoigne Fara, une des mamans : 

« Je suis très reconnaissante. Ma vie a changé ! Je ne fouille plus les ordures pour nourrir mes enfants. La récolte du champ est bonne et la mission nous forme. » 

Les enfants, quant à eux, peuvent désormais se concentrer pleinement sur leurs études et préparer leur avenir.  

Une cantine à l’école, c’est pratique ! 

À Danamadji au sud du Tchad, les enfants doivent parcourir de longues distances pour aller à l’école. C’est ce qui a poussé l’Association les Amis du Progrès (2AP) à construire son école dans cette ville, afin que tous les enfants puissent accéder à l’éducation dans de bonnes conditions.  

Mais dans cette zone très largement rurale, où trouver de quoi manger à midi ? Les parents travaillent dans les champs toute la journée, et les enfants, livrés à eux-mêmes, doivent se débrouiller seuls loin de leur domicile. Dans ces conditions certains rentrent chez eux et ne reviennent pas, d’autres ne mangent qu’un repas sur le pouce en fonction de ce qui est à leur disposition. 

Face à ce constat, 2AP a décidé de mettre également en place une cantine à l’école, destinée aux 120 enfants les plus vulnérables de ses élèves.  

C’est véritablement un souci de moins : les enfants savent qu’ils auront à midi un repas chaud et complet qui les rassasiera ! De plus, le temps du repas est une occasion de sensibiliser les élèves à l’hygiène et à l’importance d’une bonne alimentation.  

Mais l’action de 2AP ne se limite pas à nourrir le corps uniquement. Pour ce partenaire qui fonde son action sociale sur la Bible, proposer une nourriture spirituelle aux élèves est tout aussi important. C’est pourquoi, chaque matin avant les cours, ils peuvent assister, s’ils le souhaitent, à un court temps de culte. 

Et si vous preniez un Ticket-Repas ?  

Pour bien grandir et pour bien apprendre, les enfants ont avant tout besoin de bien manger !  C’est aussi la conviction des partenaires chrétiens Ticket-Repas du SEL, présents dans plusieurs pays d’Afrique. Dans les structures qu’ils mettent en place, les enfants reçoivent des repas réguliers, sains et nutritifs. 

Pour soutenir un projet Ticket-Repas, à raison de 17 € par mois, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Participez à la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *